Texte à méditer :  Supprimez les corrupteurs, il n'y aura plus de corruption
  
Farid
 
Recherche
Recherche
Kourou, tu court où ?
Technikourou
 ↑  
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 20 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
EXTRAIT DE STW
kokolapin
La bouée ou la roue avec écrit solas dessus? - 05-01-2011 00:38 -


Si c'est du Solas c'est pro, c'est agréé internationalement par la plupart des marines du monde ayant ratifié la convention stcw95 et donc la solas aussi... Bref, on éteint pas n'importe quel feu avec n'importe quel extincteur...
En savoir plus sur les extincteurs


-Les classes de Feu-

-Quel type d'agent extincteur sera le mieux adapté en fonction de la classe de feu ?-

-Le Triangle du Feu-



Parmi tous les extincteurs disponibles sur le marché, il est parfois difficile pour un non-spécialiste de choisir l'équipement qui convient le mieux à son environnement.
Rien ne remplace l'avis d'un professionnel, et nous pouvons vous donner quelques informations afin de comprendre pourquoi un type d'extincteur est mieux approprié qu'un autre…
-Les classes de Feu-
On distingue cinq classes de feux, pour lesquelles un ou plusieurs « agents extincteurs » (Le produit utilisé pour combattre le feu) sont utilisables.



La classe A :
Ce sont en général des feux produits par des matériaux dits « solides » ou « secs » et « braisants »: Bois, papier, tissus, certains plastiques, etc.…Ces matériaux brûlent en formant des braises qui peuvent ré-enflammer la matière même si elle paraît éteinte.



La classe B :
Feux de liquides ou de solides liquéfiables, ou « feux gras » : Essence, hydrocarbures, solvants, paraffine, etc. D’une façon générale : Ce qui brûle sans faire de braise. Les feux d’origine électriques sont classés dans cette catégorie.



La classe C :
Feux de gaz tels que propane, butane, acétylène, gaz naturel par exemple.




La classe D :
Cette classe correspond aux feux de métaux et ne se rencontre pratiquement que dans l'industrie : Magnésium, sodium, etc. mais également feux provoqués par l'embrasement de copeaux ou de poussière de fer.
Ces feux imposent l'utilisation d'extincteurs très spécifiques, tout autre type d'extincteur pouvant avoir un effet inverse au résultat escompté.


La classe F :
Feux d'huiles ou graisses servant d'auxiliaires de cuisson.
Cette classe, récente et peu connue, est encore très peu représentée dans le monde de l'extincteur.


-Quel type d'agent extincteur sera le mieux adapté en fonction de la classe de feu ?-
Voici un tableau succinct (seuls les extincteurs les plus courants sont représentés) pour mieux comprendre le rapport entre les classes de feux et l'extincteur préconisé.




L'eau pulvérisée avec additif : Classe AB.
Le plus courant des extincteurs pour la « Protection Générale ». Contient de l’eau additionnée d’un additif : Généralement de l’AFFF (Agent Formant un Film Flottant).
Beaucoup moins salissant que l’extincteur à poudre, et pourtant très efficace pour combattre des feux secs : Bois, papiers, tissus...et les feux de classe B (feux gras).
Il trouve sa place presque partout.
Action par refroidissement sur les feux de classe A dû aux fines gouttelettes qui, au contact du foyer, se vaporisent en absorbant la chaleur dégagée.
Action par étouffement sur les feux de classe B grâce à la formation d'un film flottant qui isole les vapeurs du combustible et de l'oxygène de l'air.

Capacités courantes : 6 Litres ou 9 Litres.
La portée efficace des Extincteurs Eau+Additif se situe entre 2 et 3 mètres, et sa durée de fonctionnement à jet continu de l’ordre de 12 à 20 secondes selon les modèles et la capacité (6 ou 9 Litres).

Utilisation sur des équipements électriques :
L'eau pulvérisée est utilisable en présence d'une tension inférieure à 1000 V, car l'eau est pulvérisée en fines gouttelettes, et le jet n'est pas conducteur. Souvent, la lancette elle-même est entièrement en matériau non-conducteur.
Risque de détérioration des équipements électriques et électroniques du fait de la nature liquide et mouillante de l’agent extincteur.
Attention à l'eau de ruissellement (Chargée en poussières et autres particules) qui peut être conductrice. Sur les feux d'origine électrique, un extincteur Co2 est fortement préconisé.

Le dioxyde de carbone (ou Co2) : Classe B.
Utilisable sur les feux de classe B (Liquides et solides liquéfiables), et également sur les feux d'origine électriques : Compteurs, baies de brassage, moteurs, équipements informatiques et bureautiques…
C’est la chaleur provoquée par un échauffement électrique qui enflamme les isolants (matières dérivées d’hydrocarbures, donc solides liquéfiables).
Ne provoque aucune salissure. Action par étouffement sur les feux de classe B et sur les feux d'origine électrique.

Capacités courantes : 2 Kilos ou 5 Kilos.
La portée efficace des Extincteurs Co2 se situe 1 et 2 mètres, et sa durée de fonctionnement à jet continu de l’ordre de 6 à 10 secondes selon les modèles et la capacité (2 ou 5 Kilos).
Le dioxyde de carbone (ou Gaz Carbonique) est éjecté avec force lors de la mise en service.
-Il est extrêmement froid (température inférieure à –50 °C)
-Il créée sur les surfaces un dépôt de glace carbonique (-78°C) qui se vaporise a son tour.
Pour ces deux raisons, éviter absolument de diriger cet extincteur dans la direction de quelqu’un à courte distance (< 1 mètre).
Le bruit généré par cet extincteur est assez impressionnant. (Souffle).

Sur des feux de classe A
(à condition que les braises n'aient pas eu le temps de se former) et B un extincteur au dioxyde de carbone (Co2) peut être utilisé selon le principe du « tout ou rien » : En cas de réussite le feu est éteint, mais dans le cas contraire les flammes reviennent rapidement.

Les poudres ABC (ou poudres polyvalentes) : Classe ABC.
Courant, très efficace et polyvalent car agissant sur 3 classes de feux mais salissant du fait même de la nature pulvérulente de l'agent extincteur : à réserver aux locaux ou un risque de feu dû au gaz est à craindre, ou dans les lieux tels que garages, dépôts, sous-sols, etc.. Et bien sûr les véhicules et stations-services.
Action par étouffement sur les feux de classe A grâce à la formation d'un vernis liquide qui isole les surfaces chaudes de l'oxygène et des gaz inflammables, empêchant le reprise du feu. Action inhibitrice sur les feux de classe B et C.

Capacités courantes : 6 Kilos ou 9 Kilos.
La portée efficace des Extincteurs à Poudre ABC se situe entre 2 et 4 mètres, et sa durée de fonctionnement à jet continu de l’ordre de 12 à 20 secondes selon les modèles et la capacité (6 ou 9 Kilos).
La Poudre ABC n’est pas conductrice d’ électricité, et peut donc être utilisée sur un équipement sous tension.
C’est, de plus, le seul agent réellement efficace sur les feux de gaz.

Mais :
La poudre ABC est extrêmement fine, s’insinue partout, abîme les équipements fragiles. Elle crée un nuage opaque et irritant qui risque d’augmenter le risque de désorientation.
Pour ces raisons, on déconseillera cet extincteur pour la protection générale des locaux du type magasins, restaurants..., ou l’eau pulvérisée + additif est mieux adaptée.
En revanche, les zones ou se trouvent des risques localisés (Chaudières, Zones de stockage, parking…) seront dotées de ce type d’extincteur.

Attention :
N’éteignez pas un feu de flamme gaz si vous ne pouvez pas couper l’alimentation (Risque d’explosion).
Voilà

  Retour en haut

Date de création : 11/01/2011 : 17:26
Dernière modification : 11/01/2011 : 17:26
Catégorie : Technikourou - 4- Utilisation
Page lue 2348 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !